Posts Tagged ‘Rock’

Écho Sonore #67 : Ivan Smagghe & Tim Paris le 13 février

30 janvier 2009

Programmation

  • Ivan Smagghe (Kill The DJ / London – Royaume-Uni) DJ set
    À 37 ans, le français Ivan Smagghe est ce qu’on appelle une figure de l’underground. Son parcours, brillant, chaotique, sulfureux, l’a conduit des bancs de Sciences Po aux platines des clubs moites (section musiques déviantes). DJ référence pour nombre de mélomanes, personnage influent de la scène électronique française depuis 15 ans, il y joue le rôle d’aiguilleur. De ses racines punk, Ivan en a gardé cette insoumission, ce goût de la rébellion que l’on retrouve intact dans ses sets protéiformes, dépourvus de la moindre concession envers toute tendance. La voix, longtemps présente sur les ondes de Radio Nova, puis de France Inter est reconnaissable entre mille. Il y a trois ans, il inaugurait une série de compilations intitulées avec provocation Kill the DJ, qu’il co-fonde avec Fany Corral. Sa résidence au Pulp, club lesbien parisien, coïncide avec la vague électroclash, un retour du rock, du sombre, dont il est précurseur. Il en devient l’incarnation, jusqu’à l’excès. Mis en avant dernièrement par le succès de son projet Blackstrobe, aux fortes influences eighties et disco-punk, il a également produit divers maxis sous le nom de Volga Select pour des labels comme 20:20Vision ou Crack&Speed. Ses mixes sont fascinants, précis, moites, sexy, hantés, à l’image de ses dernières compilations mixées telles que Death Disco, Fabric ou encore The Dysfunctional Family en compagnie de Chloé.
  • Tim Paris (Marketing Music – Crack&Speed / Londres – Royaume-Uni) DJ set
    Après s’être construit une réputation dans le circuit house underground parisien, notamment grâce aux soirées qu’il a organisées avec Ivan Smagghe, Chloé et Alexkid, Tim Paris s’associe avec Jef K pour développer le désormais célèbre label Crack&Speed. Travaillant en tant que DJ tout en développant ses talents en studio, Tim Paris a connu son premier succès avec le remix d’un titre rock de DB Future Now, signé sur le label de Ralph Lawson, 20:20Vision, et qui devient l’un des plus importants titres underground en 2004. Depuis Tim n’a cessé de sortir productions et remixs qui sont joués et reconnus par les plus grands. Désormais basé à Londres, Tim vient de lancer un nouveau label, une nouvelle fois en collaboration avec Jef K. Ce label, Marketing Music, est considéré par tous les DJs ainsi que la presse spécialisée européenne comme un des labels en vue.
  • Warm up by H.A.L (Mediateur Electronics / Grenoble – France) DJ set

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #66 : Birdy Nam Nam, Yuksek & Dex Pistols le 7 février

24 janvier 2009
Les quatre drôles d'oiseaux de Birdy Nam Nam seront à Lyon pour la seconde fois dans le cadre des Échos Sonores, cette fois-ci au Transbordeur.

Les quatre drôles d'oiseaux de Birdy Nam Nam seront à Lyon pour la seconde fois dans le cadre des Échos Sonores, cette fois-ci au Transbordeur.

Programmation

  • Birdy Nam Nam (UWe / Paris – France) Live de 00h15 à 01h45
    Birdy Nam Nam poursuit son ambition, à savoir s’affranchir de la technique et des clichés hip-hop pour insuffler une bonne dose d’audace et de musicalité à l’art si délicat du turntablism. Nouvel épisode de la saga des 4 Rude Boys des Platines : le Birdy Nam Nam revient en force et défriche de nouveaux territoires sonores à l’image de son nouvel album Manual successful rioting. Need, Pone, Crazy B et Little Mike, loin de se contenter de leur statut de « doctor-es-platines« , enfoncent le clou avec un nouveau live imparable. De retour après 6 mois de studio et de répétitions acharnées, ils présenteront leurs tout nouveaux titres…
  • Yuksek (Sound of Barclay / Reims – France) Live de 23h00 à 00h00
    Yuksek, de son vrai nom Pierre-Alexandre Busson, d’abord abrité par le label de Birdy Nam Nam et plébiscité par les blogs, est l’auteur de remix abrasifs et brillants des tubes de Mika, Kaiser Chiefs, Ghosface Killah (du Wu Tang Clan), Booba ou Tahiti 80… Il joue de la basse et compose au sein du combo electrorock Klanguage mais ses lives fiévreux, où Yuksek balance souplement sa silhouette longiligne de son synthé vintage à sa console d’effet, mettent littéralement K.O. les spectateurs, des clubs aux festivals.
    Ce musicien stylé, qui bizarrement, est tout sauf un clubber, s’apprête à lâcher un premier album serti de futurs hymnes intitulés Tonight, Extraball ou I Like To Play et a produit les derniers albums de Birdy Nam Nam et Bewitched. Aujourd’hui il est signé sur Sound of Barclay, un label plutôt pop.
  • Dex Pistols (Roc Trax / Tokyo – Japon) DJ set de 02h00 à 04h00
    Dj Daruma et Dj Maar forment les controversés Dex Pistols, un mélange de technologies avancées de Tokyo et de street culture. L’un est aux platines, l’autre joue avec un sampler. Leur style réunit l’électro dance avec des sons hybrides comme le hip-hop, le rock et la new-wave. Ils jouent aux côtés de 2 many dj’s et sont potes avec Kitsuné, avec qui ils collaborent sur le projet Welcome qui a pour but de faire connaitre la scène électro japonaise. En décembre, les Dex Pistols sortent leur 3ème compilation Next Text : leurs approches originales leur valent un réel succès auprès du public. En février 2007, ils font une tournée à domicile Twist’n’shout dans 12 grandes villes. Ils vendent alors 30.000 exemplaires de leur premier album Apple et réunissent plus de 10.000 personnes pendant leur tournée.
  • Warm up by Local Hero (Dj set de 22h00 à 23h00)

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #64 : Agoria & Spitzer le 19 décembre

5 décembre 2008
Agoria, à gauche, en compagnie de Laurent Garnier, à droite, photographiés lors de lédition 2008 du Festival des Nuits Sonores.

Agoria, à gauche, en compagnie de Laurent Garnier, à droite, photographiés lors de l'édition 2008 des Nuits Sonores.

Programmation

  • Agoria (InFiné / Lyon – France) Dj set
    Porté par le succès de ses deux premiers albums, Blossom en 2003 et Green Armchair en 2006, Agoria a fondé son label, InFiné, qui se consacre à découvrir des talents de tous horizons comme Danton Eeprom, Clara Moto ou le pianiste Francesco Tristano. Un compositeur aussi dj, globe-trotter infatigable des clubs du monde entier. Un album : Go fast, avec un compositeur qui va également très vite. Au départ, ce devait juste être une bande originale composée pour le film Go Fast, d’Olivier Van Hoofstadt mais à l’arrivée, cela ressemble fort à un nouvel opus, intégrant des inédits de son cru.
  • Spitzer (Lyon – France) Live
    Dans l’ombre de Spitzer se cachent deux frères élevés au rock, biberonnés par Axl Rose et Jimmy Page. Après 7 ans de bons et loyaux services au sein de la scène indie, ils délaissent le médiator et les baguettes, séduits par les climats synthétiques et les beats de la techno. Musiciens et désormais producteurs, leur musique titille rapidement la blogosphère, conquise par l’univers crépusculaire et la frénésie robotique des quelques tracks qui circulent sur le web.

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #59 : Birdy Nam Nam Soundsystem le 17 octobre

3 octobre 2008
Birdy Nam Nam

Les quatre drôles d'oiseaux de Birdy Nam Nam seront à Lyon pour le 2ème Écho Sonore de la saison, à La Plateforme.

Sortes de Jedi du turntablism, les Birdy Nam Nam sont l’un de ces succès surprises qui illuminent de temps à autre le joli monde de l’industrie musicale.

Issus de courants et générations différents — DJ Pone est une figure du Double H, label historique du rap français, Crazy B un vétéran du hip-hop grand public, grand connaisseur de soul, DJ Need vient de la culture skate et du rock indépendant américain, Little Mike, le benjamin, est passé du rap français au punk rock engagé –, tous les quatre sont passés sur les podiums des plus grandes compétitions de deejaying du monde libre.

C’est d’ailleurs sur ses hautes marches qu’ils se sont rencontrés et ont eu l’idée de se lancer dans la scratch music. Chez eux, pas de sampler, ni de gadgets pour DJs en panne d’inspiration : uniquement quatre platines pour inventer et mélanger rythmes, mélodies et groove farouches. Unissant leurs goûts pour toutes les musiques, hip-hop bien sûr, mais aussi jazz, musique de films, électro, dub et même rock, ces quatre DJs font preuve d’une créativité -– mais aussi d’un humour –- des plus salutaires, loin des démonstrations un brin vaines et creuses.

Pour leur venue à Lyon sur la scène de La Plateforme, c’est en mode soundsystem qu’ils se produiront. Un format volontiers plus sauvage et sexy qui devrait vous permettre de prendre toute la mesure de la maîtrise de leurs platines et de leurs différents styles de prédilection. Lire le reste de cette entrée »