Posts Tagged ‘Écho Sonore’

Écho Sonore #67 : Ivan Smagghe & Tim Paris le 13 février

30 janvier 2009

Programmation

  • Ivan Smagghe (Kill The DJ / London – Royaume-Uni) DJ set
    À 37 ans, le français Ivan Smagghe est ce qu’on appelle une figure de l’underground. Son parcours, brillant, chaotique, sulfureux, l’a conduit des bancs de Sciences Po aux platines des clubs moites (section musiques déviantes). DJ référence pour nombre de mélomanes, personnage influent de la scène électronique française depuis 15 ans, il y joue le rôle d’aiguilleur. De ses racines punk, Ivan en a gardé cette insoumission, ce goût de la rébellion que l’on retrouve intact dans ses sets protéiformes, dépourvus de la moindre concession envers toute tendance. La voix, longtemps présente sur les ondes de Radio Nova, puis de France Inter est reconnaissable entre mille. Il y a trois ans, il inaugurait une série de compilations intitulées avec provocation Kill the DJ, qu’il co-fonde avec Fany Corral. Sa résidence au Pulp, club lesbien parisien, coïncide avec la vague électroclash, un retour du rock, du sombre, dont il est précurseur. Il en devient l’incarnation, jusqu’à l’excès. Mis en avant dernièrement par le succès de son projet Blackstrobe, aux fortes influences eighties et disco-punk, il a également produit divers maxis sous le nom de Volga Select pour des labels comme 20:20Vision ou Crack&Speed. Ses mixes sont fascinants, précis, moites, sexy, hantés, à l’image de ses dernières compilations mixées telles que Death Disco, Fabric ou encore The Dysfunctional Family en compagnie de Chloé.
  • Tim Paris (Marketing Music – Crack&Speed / Londres – Royaume-Uni) DJ set
    Après s’être construit une réputation dans le circuit house underground parisien, notamment grâce aux soirées qu’il a organisées avec Ivan Smagghe, Chloé et Alexkid, Tim Paris s’associe avec Jef K pour développer le désormais célèbre label Crack&Speed. Travaillant en tant que DJ tout en développant ses talents en studio, Tim Paris a connu son premier succès avec le remix d’un titre rock de DB Future Now, signé sur le label de Ralph Lawson, 20:20Vision, et qui devient l’un des plus importants titres underground en 2004. Depuis Tim n’a cessé de sortir productions et remixs qui sont joués et reconnus par les plus grands. Désormais basé à Londres, Tim vient de lancer un nouveau label, une nouvelle fois en collaboration avec Jef K. Ce label, Marketing Music, est considéré par tous les DJs ainsi que la presse spécialisée européenne comme un des labels en vue.
  • Warm up by H.A.L (Mediateur Electronics / Grenoble – France) DJ set

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #65 : Doom Night le 23 janvier

9 janvier 2009
Danger

Danger

Programmation

  • Danger (Ekler’o’Shock / Lyon – France) Live
    Danger met à l’épreuve ses talents d’illustrateur et de producteur musical au sein d’un univers artistique scénarisé référencés par les codes culturels de la génération geek et des normes de la société de consommation des 90’s. Il est plébiscité pour ses lives musicaux et visuels aux quatre coins du monde !
  • Fulgeance (Musique Large / Paris – France) Live
    Jeune virtuose de la MPC, Fulgeance décape son public à coup de beats synthétiques. Salué par la critique comme l’un des producteurs français à suivre, il viendra défendre son dernier EP Low Club sorti le 13 novembre dernier.
  • Drums of Death (Greco-Roman / Londres – Royaume-Uni) Live
    Ovni de la scène électronique londonienne, Drums of Death joue un live déjanté où la voix trafiquée vient se mêler à des productions grime et technoïde. Il a accompagné la tournée de Hot Chip aux USA en septembre dernier… Cet artiste au passé de raver, fait partie de la clique du label Greco-Roman qui bouscule les codes de la culture club Outre-Manche.
  • Warm up by DJ Putacrack (mash up et musique de la rue)
  • Ending by Napalm Pims (des tubes mixés au napalm)

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #64 : Agoria & Spitzer le 19 décembre

5 décembre 2008
Agoria, à gauche, en compagnie de Laurent Garnier, à droite, photographiés lors de lédition 2008 du Festival des Nuits Sonores.

Agoria, à gauche, en compagnie de Laurent Garnier, à droite, photographiés lors de l'édition 2008 des Nuits Sonores.

Programmation

  • Agoria (InFiné / Lyon – France) Dj set
    Porté par le succès de ses deux premiers albums, Blossom en 2003 et Green Armchair en 2006, Agoria a fondé son label, InFiné, qui se consacre à découvrir des talents de tous horizons comme Danton Eeprom, Clara Moto ou le pianiste Francesco Tristano. Un compositeur aussi dj, globe-trotter infatigable des clubs du monde entier. Un album : Go fast, avec un compositeur qui va également très vite. Au départ, ce devait juste être une bande originale composée pour le film Go Fast, d’Olivier Van Hoofstadt mais à l’arrivée, cela ressemble fort à un nouvel opus, intégrant des inédits de son cru.
  • Spitzer (Lyon – France) Live
    Dans l’ombre de Spitzer se cachent deux frères élevés au rock, biberonnés par Axl Rose et Jimmy Page. Après 7 ans de bons et loyaux services au sein de la scène indie, ils délaissent le médiator et les baguettes, séduits par les climats synthétiques et les beats de la techno. Musiciens et désormais producteurs, leur musique titille rapidement la blogosphère, conquise par l’univers crépusculaire et la frénésie robotique des quelques tracks qui circulent sur le web.

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #63 : Ratatat, Djedjotronic & Cosmos70 le 28 novembre

17 novembre 2008
Ratatat

Le duo Ratatat fera étape à la Plateforme le vendredi 28 novembre pour l'Écho Sonore 63ème du nom !

Programmation

  • Ratatat (XL Recordings / New-York – Etats-Unis) Live
    Après avoir remixé avec brio la crème du hip-hop américain, Ratatat s’engage dans des tournées avec Björk, Daft Punk, Mouse on mars, Interpol, Franz Ferdinand, CSS, Super Furry Animals et soutient Mogwai au Japon en 2006.
    Le premier album éponyme en 2004 est écrit et enregistré chez Evan Mast et entièrement instrumental. Après avoir signé chez XL Recordings, Mike Stroud et Evan Mast sortent une compilation de leurs remixes Ratatat Remixes Vol. 1, puis Classics en 2006, auto-produit en coopération avec Audio Dregs.
    L’un à la guitare, l’autre aux instruments électroniques, le duo retrouve sur son troisième
    album LP3 sorti en juillet 2008 les textures riches et particulières qui ont fait sa renommée.
  • Djedjotronic (Boys Noize / Paris – France) Dj set
    Voilà déjà dix ans que Djedjotronic a découvert Warp et UR, ses premières influences.
    Depuis, il a enchainé une tournée avec Popof sous le nom de Wee kids jusqu’à son premier EP Turn off sorti en 2007 sur Level75, largement soutenu par T.Raumschmiere, Justice, Mr Oizo… Ce succès lui permet de travailler des remixes pour Unkle, Motormark et Dsl, entre autres. Son style oscille entre breakbeat, électro joviale et hard techno.
    Djedjotronic travaille actuellement sur son second EP qui sortira sur Boys Noize Rec, avec un featuring du rappeur sud-africain Spoek de Playdoe.
  • Cosmos70 (Bee Records / Lyon – France) Live
    Après une première apparition sur la compilation Bee!, Cosmos70 sort en 2005 son premier maxi éponyme. Formé par Michel Robiche et Didier Blanché, le duo aux frontières de la pop et de l’électronica s’agrandit en 2006 avec l’arrivée du vidéaste Aurélien Pescher. Cosmos70 sort alors son premier album en 2007, Voices, produit par le label Bee Records..

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #62 : Yo ! Majesty, Metronomy, Flore, Appoline & Pim’s le 14 novembre

3 novembre 2008
Le duo hardcore féminin est annoncé à La Plateforme pour ce 62ème écho Sonore, le 14 novembre.

Le duo hardcore féminin Yo ! Majesty est à l'affiche de ce 62ème Écho Sonore.

Programmation

  • Yo ! Majesty (Domino Records / Tempa Bay – USA) Live
    Voilà qui va bousculer les standards masculins du hip-hop grâce à ce duo féminin hardcore qui adopte un style punk mélangé à du crunk du sud et de l’électro des années 80. Reconnues en 2006 pour leurs rythmes sexy et leurs lives déchainés. Shunda K. et Jwl B. sortent la même année leur premier EP sobrement intitulé Yo EP.
    Sous l’influence de P-Funk, d’ESG et de Salt’n’Peppa, les filles balaient la concurrence avec leurs flows drôles et percutants. Elles travaillent avec des producteurs aventureux tels que Sunship,
    RadioClit, Dee kline et le duo Hard Feelings UK (David Alexander et Richard Winstandley).
    Remixées par CSS, Basement Jaxx et Midnight Juggernauts, Yo! Majesty vient de sortir le 8
    septembre 2008 son premier album Futuristically Speaking… Never Be Afraid chez Domino Records. D’après NME, Yo! Majesty fait partie des 25 artistes les plus excitants en Amérique aujourd’hui.
  • Metronomy (Because Music / UK) Live
    Erol Alkan les a fait découvrir au public en jouant le single You could easily have me dans les
    clubs; ils enchainent alors les dates, générant un bouche à oreille qui ne s’arrêtera pas de sitôt.
    Metronomy est un groupe électro-pop, créé par l’anglais Joseph Mount, métronome humain et
    chanteur étoile, constitué de Gabriel Stebbing (basse et claviers) et Oscar Cash (saxophone et
    clavier). Le trio, après plusieurs tournées et des remixes prestigieux tels que Architecture in
    Helsinki
    , Franz Ferdinand, Sébastien Tellier, Klaxons, Ladytron, Kate Nash ou encore Gorillaz, sort enfin son premier album le 8 octobre 2008, intitulé Nights out.
  • Flore ( / Lyon – France) Dj set
    S’initiant au mix en 1998, Flore se fait très vite connaitre au sein de la scène drum n’bass
    française naissante. Délaissant peu à peu le monde des junglists pour celui du nu-break, elle sort son premier maxi auto-produit en 2003, puis signe sur le label français LabRok. Suit une dizaine de sorties sur des labels anglais, américains et canadiens qui fait d’elle une actrice incontournable de la scène électro française.
  • Bonus
    Appoline (Clacks – Bande à Lyon / Lyon – FR) et Pim’s (Arty Farty / Lyon – FR) seront aussi de la soirée.

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #61 : Pilooski, Shonky & Scalde le 31 octobre

17 octobre 2008

Nuits Sonores 2008 @ SLI - [Pilooski] (Lyon, France)

Pilooski, photographié lors de l'édition 2008 des Nuits Sonores.

Programmation

  • Pilooski (Astro-Lab Recordings / Paris – France) Dj set
    Pilooski est tout, sauf un nerd vivant dans la compulsion et l’accumulation. Sa discothèque riche et variée, complétée au gré des voyages, est sa source d’inspiration allant de la northern soul à la techno de Detroit, en passant par le jazz, la no-wave, le hip-hop, la pop, le krautrock… Le nom de Pilooski est devenu chaud depuis son association avec le collectif Dirty Sound System pour lequel il fait depuis deux ans des édits d’artistes inattendus – Cat Stevens, Yellow Power, Clara Mondshine, Alan Parson, The The… Il continue toujours son tour du monde, à la découverte des clubs et à la rencontre des gens, des pays et des modes de vie.
  • Shonky (Freak’n’Chic – Mobilee – Crosstown Rebels / Paris – France) Dj set
    Révélation de l’année du label Freak’n’Chic, avec sa compilation Rendez-Vous, le Parisien Shonky s’essaye pour la première fois au mix en 1998, en fréquentant les mythiques soirées Kwality au Batofar. Inspiré par des djs tels que Dan Ghenacia ou Ivan Smagghe, il mixe régulièrement dans les clubs les plus connus de la capitale et à travers l’Europe. Après les platines, il passe à la production en 2005, en signant différents maxis sur Mood ou Sub-Static.
  • Scalde (Artotal – Discograph / Lyon – France) Dj set
    Boss de Dandelyon, association d’aide au développement d’artistes pop rhodaniens, Scalde a plusieurs casquettes. Pour cette rentrée, il fait un featuring sur le nouveau morceau d’Agoria Dust, extrait de la bande originale du nouveau film de Olivier Van Hoofstadt Go fast. Parallèlement, il sort ce premier trimestre 2009 son troisième album Circenses.

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #60 : Local Heroes 2 le 23 octobre

9 octobre 2008
We Are Terrorist sera présent à cette édition spécial des Échos Sonore, à l'occasion du lancement du "Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes".

We are Terrorists sera présent à cette édition spécial des Échos Sonore, à l'occasion de la sortie du Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes.

À l’occasion de la sortie de l’édition 2008 de son Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes, Arty Farty propose, pour la seconde fois, un Écho Sonore entièrement consacré aux nouveaux héros de la scène lyonnaise.

Local Heroes 2 mettra en avant les quatre lives de Nil, We are Terrorists, daTsu et Major Klemt, tous emblématiques d’une nouvelle scène électronique lyonnaise foisonnante. C’est la mise en avant de cette énergie sans cesse renouvelée qui justifie la troisième édition de notre Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes. Un guide qui rassemble plusieurs centaines de contacts et se veut le reflet de la richesse et de la diversité des scènes électro et indépendantes en Rhône-Alpes.

Programmation

  • Nil (Gourmets Recordingz / Lyon – France) Live
    Objet musical non identifié, Nil est un jeune virtuose de la musique électronique et conceptuelle. Doté d’une imagination débordante, il offre au public des titres généreux et mélodiques.Repéré par Pedro Winter, Nil sort Comme un (presque) printemps sur Head Banger Publishing.
  • We are Terrorists (Gourmets Recordingz / Lyon – France) Live
    Le plus rock des groupes de musiques synthétiques lyonnais sort Don’t Panic un 11 septembre, un premier maxi sous les couleurs du label Gourmets Recordingz. Le quatuor parcourt les salles de l’hexagone depuis juin 2007.
  • daTsu ( Lyon – France) Live
    Créé en février 2008, le duo daTsu part à la conquête des dancefloors grâce à une musique à la fois énergique et subtile. Ils interprètent leurs morceaux en live, guitare et clavier, bercés par le rock et l’électro en passant par le hip-hop et la musique classique.
  • Major Klemt (Polygohm Records / Lyon – France) Live
    Co-fondateur du label Polygohm Records et des soirées Temple of bass à Lyon, Major Klemt sort des productions entre dubstep et drum’n’bass, notamment sur le process EP.

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #59 : Birdy Nam Nam Soundsystem le 17 octobre

3 octobre 2008
Birdy Nam Nam

Les quatre drôles d'oiseaux de Birdy Nam Nam seront à Lyon pour le 2ème Écho Sonore de la saison, à La Plateforme.

Sortes de Jedi du turntablism, les Birdy Nam Nam sont l’un de ces succès surprises qui illuminent de temps à autre le joli monde de l’industrie musicale.

Issus de courants et générations différents — DJ Pone est une figure du Double H, label historique du rap français, Crazy B un vétéran du hip-hop grand public, grand connaisseur de soul, DJ Need vient de la culture skate et du rock indépendant américain, Little Mike, le benjamin, est passé du rap français au punk rock engagé –, tous les quatre sont passés sur les podiums des plus grandes compétitions de deejaying du monde libre.

C’est d’ailleurs sur ses hautes marches qu’ils se sont rencontrés et ont eu l’idée de se lancer dans la scratch music. Chez eux, pas de sampler, ni de gadgets pour DJs en panne d’inspiration : uniquement quatre platines pour inventer et mélanger rythmes, mélodies et groove farouches. Unissant leurs goûts pour toutes les musiques, hip-hop bien sûr, mais aussi jazz, musique de films, électro, dub et même rock, ces quatre DJs font preuve d’une créativité -– mais aussi d’un humour –- des plus salutaires, loin des démonstrations un brin vaines et creuses.

Pour leur venue à Lyon sur la scène de La Plateforme, c’est en mode soundsystem qu’ils se produiront. Un format volontiers plus sauvage et sexy qui devrait vous permettre de prendre toute la mesure de la maîtrise de leurs platines et de leurs différents styles de prédilection. Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #58 : Gilles Peterson le 26 septembre

1 septembre 2008
L'immense Gilles Peterson jouera à La Plateforme le vendredi 26 septembre 2008.

L'immense Gilles Peterson jouera à La Plateforme le vendredi 26 septembre 2008.

Voilà 20 ans que le garçon fait la pluie — normal, il est anglais — et le beau temps sur les ondes FM et les oreilles britanniques, avec ses sélections toujours en avance de deux grooves ou de trois modes.

Patron de label — Acid Jazz Records, Talkin’Loud et, aujourd’hui, Brownswood, du nom de la rue dans laquelle sont classés ses 40 000 vinyles –, révélateur de talents (on lui doit notamment Jamiroquai, UFO ou encore Terry Callier), directeur artistique de Worldwide Festival fondé voilà deux ans, Gilles Peterson est également un imparable deejay.

Seul problème : archi demandé à travers toute la planète (Worldwide, son show radio sur la BBC One, fait un carton dans plus de 15 pays, notamment en France sur Nova), le briton – sorte de John Peel du jazz et du funk – est particulièrement rare. Sa venue à Lyon sur la scène de La Plateforme est donc un sacré évènement.

Pour l’occasion, il sera accompagné de Manoo et de Jun Matsuoka, deux dignes représentants des musiques groovy

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #57 : Kevin Saunderson le 4 avril

24 mars 2008

Écho Sonore #57

Le dernier Écho sonore avant le festival sera dantesque ! C’est Kevin Saunderson qui s’y colle…

Kevin Saunderson (né le 9 mai 1964 à Brooklyn) débarque à Détroit en 1971 et rencontre sur les bancs de l’école les 2 autres membres fondateurs de la Sainte Trinité Techno, Juan Atkins et Derrick May.

Dans son home studio, en 1987, il produit Big Fun sous le nom d’Inner City. C’est le début du micro studio d’enregistrement entre la table de nuit et le lit ! Lorsque le morceau sort en 1988 sur la compilation Techno! The New Dance Sound Of Detroit, il fait un carton planétaire.

Il enquille avec Good Life, et cartonne encore. À ce moment là, on peut dire que que Kevin vient de réaliser la révolution house. Des morceaux home made et succés populaire.

Les trainspotters pourront se rabattre sur la liste suivante :
The Elevator, E-Dancer, Esser’ay, K.S. Experience, Kaos, Keynotes, Reese, Tronikhouse, 2 The Hard Way, 3 Down, Bad Boys, The, Inner City, Intercity, Kreem, Reese & Santonio, Reese Project, The, Surreal, Tranzistor, Unreleased Project, X-Ray.

Il s’agit de tous (tous ?) les pseudos utilisés par Kevin Saunderson pour signer ses disques.

C’est le 4 avril, à La Plateforme, toujours face au 4 Augagneur.

Pour les préventes (13 € en prévente hors frais de loc.) c’est , dépéchez-vous, il y a de fortes chances que ce soit complet sur place (15 €).

via | last.fm