Posts Tagged ‘drum’n’bass’

Architekture Sonore.234

10 mars 2009

Jeudi 21 mai 2009, à La Plateforme, face au 4 Quai Victor Augagneur (Lyon 7°)

Programmation

  • Byetone (live // Raster Noton // Berlin)
  • Byetone
    Olaf Bender aka Byetone est l’un des cofondateurs du label Raster-Noton. Il a débuté comme artiste visuel créant des films expérimentaux. A la fin des années 80, il rejoint le collectif est-allemand AG-Geige où il rencontre Frank Bretschneider. Avec ce dernier et Carsten Nicolai (alias Alva Noto), il officie au sein de Signal, ainsi qu’en solo avec son projet Byetone. En live, il se préoccupe avant tout de la manière de transmettre la musique créée par ordinateur. Il improvise ainsi en temps réel, aussi bien pour la musique que pour les animations vidéos dont il accompagne ses performances.
  • Kangding Ray Band (live // Raster Noton // Paris)
  • Kangding Ray Band
    Kangding Ray est le pseudonyme de David Letellier, artiste français dont le travail se situe à la croisée de différents champs artistiques : musique, architecture, performances et installations. Diplômé d’architecture à Rennes, il vit actuellement à Paris après Berlin où il avait été remarqué par le label Raster-Noton sur lequel est sorti son premier album Stabil au printemps 2006 et plus récemment Automne fold (2008). Sa musique reflète une ouverture mélodique et rythmique en manipulant des matériaux multiples : boucles de guitare ou d’instruments acoustiques, rythmes intelligents et sensuels, textures synthétiques et bruit numérique. Artiste habitué des rendez vous Architek, il se produira cette année en formule « Band » accompagné d’un batteur et d’un bassiste…
  • Akiko Kiyama (live // Safari Électronique, Contexterrior, Lick My Deck, District of Corruption… // Tokyo/Berlin)Akiko Kiyama
    Akiko est né au japon en 1982 et baigne depuis sa plus tendre enfance dans la musique classique. A l’âge de 14 ans, Londonienne d’adoption, elle est absorbée par le mouvement Electro en général et par la Drum’n’bass en particulier et se met ainsi à composer. Depuis, elle s’est produite plusieurs fois au Japon et a sortie de nombreux maxis notamment sur le prestigieux label de Richie Hawtin, M-NUS dont le morceau a été sélectionné par le maitre en personne sur son projet « DE9 Transitions ». Elle est installé depuis peu à Berlin ou elle continu à développer ses productions.
  • Citizen Kain (live // Neverending // Lyon . Montpellier)
    Citizen Kain
    Duo montpelliérain, la musique de Citizen Kain est un savant mélange de sonorités techno et minimale aux rythmiques puissantes, aux percussions énergiques et aux mélodies accrocheuses nappées de sensualité et d’érotisme. Très productifs depuis 2006, ils se retrouvent rapidement propulsés sur la scène internationale et signent sur d’importants labels allemands comme My Best Friend (Traumschallplatten) ou le prestigieux label de Sven Vath : Harthouse
  • et aussi :
    • Waterblip (live // Clafooti / Architek // Lyon/Sofia)Waterblip
    • Em’dee Cuts (dj set // Architek // Lyon)Em’dee Cuts

Scénographie

Le style très épuré de la scénographie s’accompagne d’un travail vidéographique basé sur la modification générique de la ligne.

Du point de vue musical, l’idée est concentrée principalement autour de musique minimale et techno.

Notre intention est de créer un dialogue entre des sonorités expérimentales renvoyant à l’idée de chaos (raster noton) et des sonorités plus binaires renvoyant à l’idée d’ordre (Kompakt).

Écho Sonore #62 : Yo ! Majesty, Metronomy, Flore, Appoline & Pim’s le 14 novembre

3 novembre 2008
Le duo hardcore féminin est annoncé à La Plateforme pour ce 62ème écho Sonore, le 14 novembre.

Le duo hardcore féminin Yo ! Majesty est à l'affiche de ce 62ème Écho Sonore.

Programmation

  • Yo ! Majesty (Domino Records / Tempa Bay – USA) Live
    Voilà qui va bousculer les standards masculins du hip-hop grâce à ce duo féminin hardcore qui adopte un style punk mélangé à du crunk du sud et de l’électro des années 80. Reconnues en 2006 pour leurs rythmes sexy et leurs lives déchainés. Shunda K. et Jwl B. sortent la même année leur premier EP sobrement intitulé Yo EP.
    Sous l’influence de P-Funk, d’ESG et de Salt’n’Peppa, les filles balaient la concurrence avec leurs flows drôles et percutants. Elles travaillent avec des producteurs aventureux tels que Sunship,
    RadioClit, Dee kline et le duo Hard Feelings UK (David Alexander et Richard Winstandley).
    Remixées par CSS, Basement Jaxx et Midnight Juggernauts, Yo! Majesty vient de sortir le 8
    septembre 2008 son premier album Futuristically Speaking… Never Be Afraid chez Domino Records. D’après NME, Yo! Majesty fait partie des 25 artistes les plus excitants en Amérique aujourd’hui.
  • Metronomy (Because Music / UK) Live
    Erol Alkan les a fait découvrir au public en jouant le single You could easily have me dans les
    clubs; ils enchainent alors les dates, générant un bouche à oreille qui ne s’arrêtera pas de sitôt.
    Metronomy est un groupe électro-pop, créé par l’anglais Joseph Mount, métronome humain et
    chanteur étoile, constitué de Gabriel Stebbing (basse et claviers) et Oscar Cash (saxophone et
    clavier). Le trio, après plusieurs tournées et des remixes prestigieux tels que Architecture in
    Helsinki
    , Franz Ferdinand, Sébastien Tellier, Klaxons, Ladytron, Kate Nash ou encore Gorillaz, sort enfin son premier album le 8 octobre 2008, intitulé Nights out.
  • Flore ( / Lyon – France) Dj set
    S’initiant au mix en 1998, Flore se fait très vite connaitre au sein de la scène drum n’bass
    française naissante. Délaissant peu à peu le monde des junglists pour celui du nu-break, elle sort son premier maxi auto-produit en 2003, puis signe sur le label français LabRok. Suit une dizaine de sorties sur des labels anglais, américains et canadiens qui fait d’elle une actrice incontournable de la scène électro française.
  • Bonus
    Appoline (Clacks – Bande à Lyon / Lyon – FR) et Pim’s (Arty Farty / Lyon – FR) seront aussi de la soirée.

Lire le reste de cette entrée »

Écho Sonore #60 : Local Heroes 2 le 23 octobre

9 octobre 2008
We Are Terrorist sera présent à cette édition spécial des Échos Sonore, à l'occasion du lancement du "Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes".

We are Terrorists sera présent à cette édition spécial des Échos Sonore, à l'occasion de la sortie du Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes.

À l’occasion de la sortie de l’édition 2008 de son Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes, Arty Farty propose, pour la seconde fois, un Écho Sonore entièrement consacré aux nouveaux héros de la scène lyonnaise.

Local Heroes 2 mettra en avant les quatre lives de Nil, We are Terrorists, daTsu et Major Klemt, tous emblématiques d’une nouvelle scène électronique lyonnaise foisonnante. C’est la mise en avant de cette énergie sans cesse renouvelée qui justifie la troisième édition de notre Guide des musiques électroniques Rhône-Alpes. Un guide qui rassemble plusieurs centaines de contacts et se veut le reflet de la richesse et de la diversité des scènes électro et indépendantes en Rhône-Alpes.

Programmation

  • Nil (Gourmets Recordingz / Lyon – France) Live
    Objet musical non identifié, Nil est un jeune virtuose de la musique électronique et conceptuelle. Doté d’une imagination débordante, il offre au public des titres généreux et mélodiques.Repéré par Pedro Winter, Nil sort Comme un (presque) printemps sur Head Banger Publishing.
  • We are Terrorists (Gourmets Recordingz / Lyon – France) Live
    Le plus rock des groupes de musiques synthétiques lyonnais sort Don’t Panic un 11 septembre, un premier maxi sous les couleurs du label Gourmets Recordingz. Le quatuor parcourt les salles de l’hexagone depuis juin 2007.
  • daTsu ( Lyon – France) Live
    Créé en février 2008, le duo daTsu part à la conquête des dancefloors grâce à une musique à la fois énergique et subtile. Ils interprètent leurs morceaux en live, guitare et clavier, bercés par le rock et l’électro en passant par le hip-hop et la musique classique.
  • Major Klemt (Polygohm Records / Lyon – France) Live
    Co-fondateur du label Polygohm Records et des soirées Temple of bass à Lyon, Major Klemt sort des productions entre dubstep et drum’n’bass, notamment sur le process EP.

Lire le reste de cette entrée »